AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
» Premier transs à dit sur [ush]
par Imperium Lun 2 Oct 2017 - 12:45

» Oo-kalyptus
par Oo-kalyptus Sam 9 Sep 2017 - 16:17

» Candidature pour entrer dans Orion
par bobibob Lun 4 Sep 2017 - 11:12

» Zitouna.. le retour
par Ouata Sam 19 Aoû 2017 - 11:58

» Recrutement Exkal-Ibur
par Nessah Ven 11 Aoû 2017 - 5:06

» Candidature Nairolf
par mytyckkk Lun 17 Juil 2017 - 16:39

» Aide a Alex (shadow) L'avancement de la chose :D
par transs-planter Dim 16 Juil 2017 - 23:00

» Jeu des phrases mitiques en guilde!
par Stup-Hide Sam 15 Juil 2017 - 20:41

» Candidature pour dans longtemps !
par Mapalak Mar 20 Juin 2017 - 5:21

démon en or
Felicitation Neiluje notre démon en or !
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 3 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 3 Invités

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 45 le Lun 12 Sep 2016 - 22:21
Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe

Partagez| .

Mon roman ( Prologue + debut du chapitre 1 )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage


avatar

fan du donjon des champs
fan du donjon des champs

Messages : 44
Date d'inscription : 11/04/2012
Age : 22

MessageSujet: Mon roman ( Prologue + debut du chapitre 1 ) Jeu 3 Jan 2013 - 9:42

Prologue


Il s’appelle John Weggins, ce jeune homme de vingt-deux ans a tout pour plaire aux jeunes demoiselles, il est beau, ses cheveux sont blonds et sa peau est pâle comme celle des vampires dans les films, sa taille et son corps d’athlète attirent tous les regards. Issu de la famille Weggins qui sont à la tête de la société New-yorkaise GlobInvestitution, entreprise qui est à la tête du plus grand réseau de construction de développement de robots technologiques, John est un des hommes les plus riches au monde. Bien sûr, il doit cette fortune à son père qui est à l'origine de la construction de cette société.
Depuis quatre ans, quand John a décroché son diplôme d'ingénieur comme son père le voulait, il a décidé de ne plus travailler.
Papa, tu commence a me saoûler là, pendant ces dernières années j'ai toujours fais ce que tu voulais de ma vie, maintenant je vais me consacré à ma jeunesse et je retravaillerais dans cinq ans avec toi c'est sa ou je quitte cette ville et regni l'argent de la famille. Il craignait la réponse de son père mais il savait qu'il accepterait étant donné qu'il n'a pas sortit de ses livres de cours depuis son enfance et après la disparition de sa mère, John a dû s'occuper de la maison presque tout seul, son père étant souvent en rendez-vous ou en déplacement affaire pour sa société.
Bien, si c'est ce que tu veux, dans ce cas on se retrouve dans cinq ans mais je te garanti que si tu ne viens pas tu entendra parler de moi.
Depuis cette conversation, le jeune John avait décidé de s'installer en Californie dans une villa avec une domestique, Donia, qui venait tous les après-midi et de contacter son père seulement lors des occasions de fêtes ou de problèmes qui pourraient survenir, bien entendu, il n'y en avait jamais eu depuis quatre ans, il ne contactait son père seulement pour Thanksgiving et le nouvel ans.
Maintenant, John est un homme insouciant, il vit au jour le jour comme bon lui semble, il reste cher lui la journée pour se reposer et il se rend chaque soir a la même boite de nuit le Diamond où, chaque soir, il rencontre plusieurs jeunes demoiselles, il lui offre un verre de champagne et repart avec une de ses filles chaque soir pour une aventure d'une seule nuit. D’ailleurs, quand il pense que dans deux semaines il va devoir travailler avec son père son visage devient crispé, il n'a pas envi de quitter cette nouvelle vie qu'il c'est construite il y a déjà quatre ans, mais malheureusement son marché avec son père doit être rempli, en échange de cette vie pendant cinq ans il devait aller ensuite travailler avec son père. Mais se soir il n'avait nullement envie de songer a tous cela, il est donc parti au Diamond pour se changer les esprits. Il était 11h30, l'heure à laquelle il s'y rend souvent.
Salut Marc dit John en lui serrant la main
Marc était le garde de la boite, il connaissait bien John étant donné qu'il venait tous les soirs depuis bientôt cinq ans dans cette boite de nuit.
Hey, salut John reprit-il, bonne soiré et éclate toi bien.
Il lui ouvrit la porte et John entra.
L'ambiance était d'un son électro et dancefloor, comme d'habitude, il descendit les marches et alla s'installer au bar comme tous les autres soirs, le bar était en forme de cercle, c'est une de ses raisons qui on poussé John a choisir cette boite de nuit, comme sa il pouvait observer les personnes de la boite de nuit sans se retourner toutes les trente secondes.
John! S'écria David, une vodka comme d'habitude?
Ouais steplait, tien il y a plus de monde qu'hier soir.
Oui, boff tu sais, sa vient, sa par, bon je te laisse je vais servir les autres, amuse toi bien!
John regarda autour de lui et repéra un groupe de quatre jolies filles qui dansaient ensemble, à son habitude il serait bien allé les voir mais ce soir il préférait faire connaissance que d'une seule femme. Et justement, aussitôt il en repéra une juste en face de lui, un verre de martini en main elle avait les cheveux bruns, une robe noire de Gabarini, une de ses célèbres marque de couturier, elle devait avoir été acheter récemment. John alla vers la jeune femme, au moment où il allait s’asseoir prêt d'elle, la jeune femme le regarda au même moment.
Bonjour, je m’appelle John, je peut m'asseoir ici?
Oh, bonjour, oui je vous en prie, je m'appelle Lise, enchantée
Alors Lise, je peux vous tutoyer?
Si vous voulez, enfin si tu veux.
Elle eu un petit sourire comme si elle était gênée, elle ne devait pas avoir l'habitude d'aller dans les boites de nuit, peut-être cherchait-elle l'amour ici? Ou alors elle devait être dans une mauvaise passe de sa vie.
Dites-moi, vous chercher à rencontrer quelqu'un ici ou c'est pour vous détendre de temps à autres?
A vrai dire, je suis ici pour raisons professionnelles, bon maintenant je vais te laisser, j'ai à faire, au revoir John et à bientôt.
Voyons, tu ne vas pas travailler dans une ambiance pareille, vient plutôt danser avec moi.
Non merci, je préfères aller travailler. A la prochaine.
Très bien, bonne soirée Lise, aufete voici mon numéro et mon adresse, si un soir te tente on pourrait aller boire un verre, ou alors passe directement cher moi si tu préfères.
Bien, alors on se dit à très bientôt dans ce cas.
John avait rarement de refus lors de ses propositions, mais bon, ce soir il n'avait pas tellement envie de s'éterniser ici. Il a donc décidé de rentrer cher lui pour aller directement au lit sans rencontrer de femme pour se soir. A par cette fameuse Lise mais bon, il verra bien si elle se décide par l'appeler ou non. Il remonta les marches de la boite de nuit, ouvra la porte et sorti. John à chercher quelques minutes sa voitures, avec le nombres de voitures qu'il y a et qu'en plus il fesait nuit noire il eu du mal à se repéré. Une fois sa voiture trouvé, il entra dedans et démarra le moteur. Il traversa la rue par où il est venu et se rendit chez lui. Arriver devant sa villa, il vit qu'une voiture rouge était cher lui, il était intrigué par cette visite surprise. Qui aurait bien pu venir cher lui sans prévenir et a cette heure-ci? Il était maintenant déjà une heure du matin, il a regarder par la vitre de la voiture mais ne vit rien, personne à l'intérieur, ni même à l'extérieur. Quand il franchit les marches de chez lui il vit une silhouette de jeune femme, plus il s'approchait d'elle, plus il semblait la reconnaître, arriver jusqu'à elle, elle ouvrit la bouche puis la referma.
Tien, Lisa, je ne pensais pas déjà te revoir aussi vite, tu n'a personne avec qui passer la nuit?
Et bien, non, en conduisant je me suis dit : qu'elle idiote, je n'ai pas décrocher de mon travail depuis bien trop longtemps, il faudrait que je me change les idées, puis j'ai revu ton petit papier avec ton numéro de téléphone et ton adresse notés dessus et vu que je n'étais pas loin d'ici je me suis permise de venir cher toi, enfin si tu ne souhaite pas ma présence pour ce soir ce n'est pas grave je peu toujours revenir un autre jour ou te rappeler.
Ohh non, tu a bien fait, et cela tombe bien, je suis moi aussi tous seul pour ce soir.
Ce n'étais pas dans l'habitude de John de donner son adresse aux inconnus, mais cela dit, sa tombait rudement bien qu'il avait décidé de rentré seul cher lui se soir, si non qu'aurait-il dit a Lisa en étant accompagné d'une autre femme dans ses bras.
Bon, c'est pas tout mais il fait frais, il fera meilleur à l'intérieur.
Il glissa les clefs dans la serrure et ouvrit. Il alluma la lumière et sa villa s'illuminait en un clin d’œil dans le noir de la pleine lune. C'était avec sa qu'il finissait par faire craqué les jeunes demoiselles qui entraient cher lui chaque soirs. En entrant, c'était le salon, très spacieux avec des couleurs sobre, l’atmosphère était chaleureuse, on pourrait même dire luxueuse, un tel salon représentait un petit appartement dans lequel les gens ordinaires pouvaient vivre. D'autant plus que sa villa avait deux étages, il y avait trois salles de bains, cinq chambres, deux grands salons (un par étage), deux toilettes et une salle de musculation pour que John s'y entraîne de temps en temps pour conserver son corps.
Lisa restait silencieuse, mais d'après son regard elle n'était pas surprise par la villa, on aurait dit que sa ne l'impressionnait pas.
Je te sert quelque chose?
Demanda John, ce qui n'était pas dans ses habitudes mais d'après la tournure de la situation, rien ne l'était.
Je veux bien un verre d'eau s'il te plait
Très bien je vais te chercher sa tout de suite, j'en ai pour deux minutes, le temps que j'aille a la cuisine, tu peu t’asseoir sur le canapé si tu le souhaites.
John alla à la cuisine pendant que Lisa pris place dans le canapé du salon. Elle fouilla dans son sac à main puis sorti un petit objet métallique. Quand John revient de la cuisine il se rendit compte de la situation dans laquelle il était.
M... Mais Li...Lise T... tu, enfin tu ne va quand même pas … dit John tout en tremblant de tous ces membres.
Quand même pas quoi ? Dit-elle en ricanant mesquinement
C'est à ce moment là que Lise appuya sur la cachette du petit revolver qu'elle tenait entre ses mains mais il y eu seulement un petit son qui sorti de l'arme, c'était un silencieux, elle avait tout prévu pour cette soirée son meurtre était prémédité. Puis, l'instant d'après elle sorti son téléphone de son sac à main et y composa un autre numéro.
Allô, ici T801 , le contrat est rempli, vous pourrez me verser le montant du contrat sous le même compte que d'habitude, et n'oublier pas je ne veux aucun retard.
Bien, demain dès 10h30 vous recevrez comme prévu les 50 000€.


Chapitre 1

Le téléphone sonna dans le bureau de Paul Weggins, il regarda l'heure, il était 11h00.
M. Weggins, un appel pour vous, c'est l'inspecteur Drew Walter qui souhaite vous joindre.
Bien, passez le moi.
Et aussitôt Paul eu l'inspecteur au téléphone.
Bonjour, je suis l'inspecteur Drew Walter, je vous appel de Californie, c'est assez délicat a l'annoncer par téléphone mais il est arriver quelque chose à votre fils John Weggins.
Qu'est ce qu'il à encore fait celui là, il a trop bu ? Il a fumer un joint ? Ou il s'est battu ?
Et bien, sa femme de ménage l'a retrouver mort ce matin et nous à contacté aussitôt, il semblerait que se soit un crime, l'arme avec laquelle votre fils est mort était un revolver et il n'est plus sur les lieux, l'hypothèse du suicide est donc écartée pour le moment.
Il y eu un blanc dans la conversation puis l'inspecteur décida de briser le silence.
M. Weggins vous êtes toujours là ?
Euhh, oui excuser moi, je ne réalise toujours pas ce que vous venez de m'annoncer,
Revenir en haut Aller en bas


avatar

fan du donjon des champs
fan du donjon des champs

Messages : 44
Date d'inscription : 11/04/2012
Age : 22

MessageSujet: Re: Mon roman ( Prologue + debut du chapitre 1 ) Jeu 3 Jan 2013 - 9:43

ps : les tiret pour les dialogues n'ont pas étés affichés
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Maître du changement
Maître du changement

Messages : 909
Date d'inscription : 19/06/2009

MessageSujet: Re: Mon roman ( Prologue + debut du chapitre 1 ) Mar 5 Mar 2013 - 18:09

study Je lis ton roman au lieux de travailler - écris-nous vite la suite !!! J'adore les polars et t'es très douée I love you
Revenir en haut Aller en bas


avatar

pourfendeur de gobelins
pourfendeur de gobelins

Messages : 89
Date d'inscription : 10/11/2012
Age : 24

Sur dofus :
Race : Sadida
lvl :
200/0  (200/0)

MessageSujet: Re: Mon roman ( Prologue + debut du chapitre 1 ) Mar 5 Mar 2013 - 20:49

yeah simpatoche =) .

Issu de la famille Weggins qui sont à la tête de la société New-yorkaise GlobInvestitution, entreprise qui est à la tête du plus grand réseau de construction de développement de robots technologiques



je trouve juste que la répetition de "la tete" colle pas tres bien. j'aurai plus vu

Issu de la famille Weggins, grande famille dirigeant la cèlebre société New-yorkaise GlobInvestitution, Son nom est à la tête du plus grand réseau de construction et de développement de robots technologiques

_________________
Rien ne sert de courir, Sadida te devancera
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Mon roman ( Prologue + debut du chapitre 1 )

Revenir en haut Aller en bas

Mon roman ( Prologue + debut du chapitre 1 )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Le Roman de Renart
» Composition du Chapitre
» Lost Planet 2
» [Story] BIONICLE The Yesterday Quest : Chapitre 2
» [Prologue à La Tempête : Covenants] Le départ

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Hors de dofus :: Activités ::  Le Coin Lecture-